Sortie au Serpaton, le 7 octobre 2023

Sortie au Serpaton, le 7 octobre 2023

D’après le compte rendu de Corinne.

Cinq membres d’Albédo38 se sont retrouvés au Serpaton le 7 Octobre, dont un sans matériel. Il y avait sur le site : Dobson 350 et APN, Dobson 400, Dobson 300, deux et-up astrophoto (Newton 200 f=800 sur EQ6-R, Askair Fra600 sur AM5)
Les premiers a être prêts pour le pique-nique sont les deux observateurs arrivés les premiers sur le site. L’installation est plus longue coté astrophotographes. Fraicheur ambiante qui n’empêche pas de faire honneur au rosé. Les étoiles apparaissent pendant le pique nique, on voit la polaire.

A l’arrivée, il souffle une jolie brise (comme ils disent sur météoblue).  On évoque des thermiques…ça se calmera au fil du temps, mais pas très rapidement. Les doudounes et bonnets vont vite devenir appréciables. La température descendra jusqu’à 8-9°.

Et la pollution lumineuse alors ? Il y a un net progrès coté Gresse-en-Vercors, et on n’y voit que quelques lumières allumées dans la nuit (lotissements ?). Et absolument  rien ailleurs. Evidemment, à l’horizon nord, le halo de Grenoble. Ciel noir, le SQM affiche 21,6.  C’est très calme, de temps en temps des grognements/cris d’animaux pas vraiment identifiés, et le bruit sourd d’une sono, mais ça ne  dure jamais.

Au cours de la soirée
Coté observateurs:
Observations d’amas, de nébuleuses planétaires et restes de supernova, avec ou sans filtre O3, de galaxies,  que ce soit dans Andromède, la Baleine, le Verseau, le Capricorne…. Pas possible de faire une liste exhaustive, trop long. Evidemment Saturne et Jupiter. Les astrophotographes viennent de temps en temps regarder des objets remarquables dans  les Dobson, mémorable vision de M27 dans le 400…, et de la nébuleuse du Croissant! 
Un train de starling à l’ouest, observé dans Dobson : des objets carrés.  
Observation possible de galaxies qu’il n’était pas possible de débusquer la veille dans le ciel du Banchet. Par contre, les planètes offraient de meilleures images la vieille (surtout dans le C8). Mais quand même, l’ombre d’un satellite sur Jupiter est visible. 

Coté astrophotographes
Test grandeur nature du logiciel Nina, et de la réalisation d’une mosaïque sur M31. Bataille avec Ekos/astroberry. Le guidage ne fonctionne pas bien et le logiciel mouline et n’est plus en mesure de prendre des images en séquence. Problème pas identifié tout de suite, et résolu en arrêtant l’autoguidage. Images de M31

Départs échelonnés. Magnifique croissant de lune s’élevant au dessus de la crête, observé rapidement dans le Dobson 300. Evidemment, ça turbule, mais c’est bien joli quand même….Les derniers partent un peu avant 3h du matin.

Outre l’observation d’un grand nombre d’objets du ciel profond, le nouvel adhérent au club a pu se familiariser avec le maniement d’un Dobson, et se rendre compte des galères potentielles avec l’astrophoto….

Corinne Bérat