Réveillon au Banchet

Réveillon au Banchet

Un réveillon sous les étoiles !

Trois membres du club se retrouvent au Banchet dans la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022.
Il faisait doux, mais l’herbe était bien mouillée, et le sol plutôt … meuble. Les modèles météo annonçaient une nuit claire. Ce fut le cas. À l’horizon est/nord-est, beaucoup de lumière diffusée. Le panache des tours de refroidissement de la centrale du Bugey est clairement visible.
Observation de Saturne, trop bas sur l’horizon pour que l’image soit de très bonne qualité, et Jupiter, avec ses bandes bien visibles, par contre. Après l’installation du matériel pour les astrophotographes et les 1eres acquisitions, ainsi que l’observation d’amas et nébuleuses dans le Cocher et le Taureau, repas de réveillon. Une fois rassasiés, reprise des acquisitions/observations. Un peu surpris parfois par la position des constellations : on ne va pas souvent au Banchet l’hiver ! Des Messier et NGC assez « classiques », et quelques petites galaxies et nébuleuses, et également la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, la comète à laquelle la sonde Rosetta (et son atterrisseur Philae) a rendu visite. Astrophoto de IC 405 la Nébuleuse de l’Étoile Flamboyante, IC443 la Nébuleuse de la Méduse, IC2169, IC2118 la Tête de Sorcière…
A peu près toutes les heures avant minuit, un feu d’artifice s’entendait au loin, avec quelques lumières visibles… Évidemment à minuit, ça pétait de partout, on en voyait à l’horizon de l’est au nord.
Le SQM était inférieur à 21, la température est descendue jusqu’à 6 degrés. Par contre, pas d’humidité ambiante (65%), les gouttelettes d’eau sont gentiment restées sur l’herbe.
Champagne dans de belles flutes pour trinquer à la nouvelle année, en souhaitant, entre autres, plein de sorties astro !

@ Sylvain G.