Inauguration de Cosmocité, le 30 septembre 2023

Inauguration de Cosmocité, le 30 septembre 2023

D’après le compte-rendu de Corinne amendé par Hervé.

Trois membres d’albédo38 étaient présents à l’inauguration de Cosmocité le 30 septembre, pour représenter le club et proposer des observations du soleil. 

Matos : de quoi décorer le « stand » d’Albédo38 (banderole, astrophotos, marque page…), une paire de grosses jumelles équipées de filtres astrosolar, une petite lunette équipée également d’un filtre astrosolar sur monture avec suivi, et le PST du club, à mettre aussi sur une monture avec suivi.

Du fait de la disposition de l’endroit où le « stand » et les instruments doivent être installés , il a fait vraiment très chaud pendant toute la durée de l’animation. Le public arrive avant même que l’installation soit terminée. Et à partir de là, ça va être un défilé constant jusqu’à 18h. Des familles, donc beaucoup d’enfants.  Observation des tâches solaires. Au stand, discussion plus variée, grâce aux astrophotos. Quelques personnes intéressées par notre club et par les animations à venir. Beaucoup d’échanges très intéressants avec des personnes de tous niveaux et de tout âge autour du stand. 

Evaluation sur 4h non stop: environ 500 personnes par instrument (1/2 min par personne environ).  Il y avait autant de monde au stand qu’aux instruments.  Dingue ! Et épuisant. Les animateurs ous n’aurons jamais le temps d’aller voir l’intérieur de Cosmocité.…. Il y avait apparemment plus d’une heure de queue pour entrer dans les locaux par la porte principale (à l’opposée des animations Astros). 

Pour les contacts, l’ancien président du CCST, à présent dans la comité scientifique de Cosmocité, et longue discussion avec Eric Lewin, de ISTerre à l’UGA au sujet des projets Fripon et Vigie-ciel et du suivi des météorites (de leur détection dans le ciel jusqu’à leur recherche sur le site d’impact calculé). Il va reprendre contact avec notre club car il voudrait former des personnes susceptibles d’être mobilisées pour chercher et savoir reconnaître ces cailloux tombés du ciel. Il m’a aussi beaucoup parlé  de sa valise pédagogique sur ce thème et qui me semble très intéressante. Peut-être un atelier à proposer pour une future animation ? 

Corinne Bérat